Primes wallonnes pour l’isolation de votre toiture – 2019

Isoler son toit en Région wallonne : quelles primes en 2019 ?

Isolation de combles


Vous habitez en Wallonie et souhaitez réaliser des économies d’énergie en agissant sur l’isolation de votre toiture ? Bonne nouvelle ! Votre projet fait partie des travaux subsidiés par la Région.

Découvrez ci-dessous les conditions d’éligibilité, le cheminement administratif mais aussi le complément accordé par le Gouvernement fédéral aux ménages belges.

 

1. Quel avantage financier ?

Au niveau de la Région wallonne, de nombreuses primes sont disponibles dans le secteur de l’énergie, et notamment pour l'isolation thermique du toit. Cependant, les règles seront différentes selon le moment d’introduction de votre demande.

Vous avez demandé un subside avant juin 2019 ? Si le chantier est réalisé par le demandeur lui-même, 6€/m² seront octroyés. Toutefois, si vous faites isoler votre toit par un professionnel, vous bénéficierez d’une prime de 15€/m². Ces deux catégories sont plafonnées à 150m² chacune.

Vous avez introduit votre formulaire après le 1er juin 2019 ou ne l’avez pas encore fait ? La prime ne sera plus calculée en fonction de l’étendue de votre toiture mais bien du nombre de kWh économisé grâce aux travaux d’isolation. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une aide allant de 0,15€ à 0,90€ par kWh économisé.

Comme en Région de Bruxelles-Capitale, ces primes seront majorées en fonction de vos revenus et de vos enfants à charge.
 

2. À quelles conditions ?

Certaines conditions doivent être remplies afin que votre demande soit recevable auprès de la Région wallonne. Parmi elles, sachez que votre logement doit avoir connu une première occupation il y a au moins 20 ans, et que les travaux doivent débuter dans les 2 ans suivant la réception de l'avertissement préalable par l'administration. Retrouvez toutes les conditions dans le texte de référence relatif aux primes wallonnes.

Si vous avez introduit votre demande après le mois de juin 2019, vous aurez jusqu’à 7 ans après le rapport de l’audit pour faire vos transformations.
 

3. Comment remplir le dossier ?

Pour les demandes ayant eu lieu avant le 1er juin 2019

Concernant la procédure administrative, la première chose à faire est de remplir et de renvoyer un avertissement préalable fin de signaler à la Région wallonne que vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Dans ce document, vous devrez préciser quels travaux vous planifiez (isolation du toit, changement des châssis, etc.).

Une fois les travaux réalisés, vous devez envoyer votre demande de prime accompagnée de plusieurs documents :

  • Une copie de toutes les factures relatives aux travaux réalisés
  • Un double de l’avertissement-extrait de rôle relatif aux revenus de l’avant-dernière année (si vous réalisez vos travaux en 2017, il s’agit de l’AER relatif à vos revenus de 2015)
  • Si vous avez des enfants à charge : une attestation de la caisse d’allocations familiales
  • Une annexe technique complétée et signée par l’entrepreneur lui-même

Les délais doivent être respectés scrupuleusement : il est impératif de renvoyer votre dossier dans les 4 mois à dater de la dernière facture relative aux travaux réalisés.

Pour les demandes introduites après le 1er juin 2019

La première étape sera de faire réaliser un audit de votre logement par un professionnel qui établira un rapport de votre bâtiment, des travaux à effectuer et de leur ordre de priorité. Pour obtenir votre prime, vous devrez prouver à l’administration que les transformations ont bien été réalisées selon l’ordre recommandé par l’auditeur, et par une société enregistrée auprès de la Banque-Carrefour des Entreprises.

Les documents à envoyer sont les mêmes que pour les demandes effectuées auparavant.

4. D’autres primes ?

Le Gouvernement fédéral permet à chaque citoyen ayant réalisé des travaux d’isolation thermique au niveau de sa toiture d’obtenir un avantage fiscal correspondant à une réduction d’impôts, à hauteur de 30% des dépenses pour les travaux effectivement réalisés (montant TVAC).

Renseignez-vous également auprès de votre commune. En effet, certaines d’entre elles permettent aux habitants de leur entité d’obtenir des primes pour l’amélioration énergétique de leur bien.

Si vous avez obtenu une prime régionale, ne tournez pas le dos aux autres avantages proposés : la plupart d’entre eux sont cumulables.