Matériaux de couverture : comment faire son choix ?

Couverture de toiture : quel matériau choisir ?

toit-tuiles-terre-cuite

Vous êtes en train de faire construire votre maison et vous vous demandez quel matériau choisir pour la couverture de votre toiture ? En effet, il en existe une multitude aujourd’hui à la vente et il est parfois difficile de savoir quelle est la meilleure option.

Pour vous conseiller et vous aider à trouver celui qui répondra le mieux à vos attentes, notre article revient sur les différents produits qui sont actuellement commercialisés en rappelant leurs caractéristiques, avantages et inconvénients.


 

Les caractéristiques essentielles d’une couverture de toit

La couverture de toiture a pour but de protéger la charpente de la maison et maintenir une bonne isolation. Elle est en contact avec les éléments extérieurs comme le vent ou la neige. C’est pour cette raison qu’au moment de faire construire sa maison, il convient de réfléchir aux matériaux qui vont être utilisés. De plus, il est important de se concentrer sur plusieurs points avant de prendre une décision concernant la couverture de toiture :

  • son étanchéité : en effet elle doit pouvoir résister à l’eau, en particulier si vous habitez une région soumise aux précipitations ;
  • ses propriétés isolantes : étant donné que la toiture est l’endroit de la maison où se produisent les plus importantes pertes de chaleur, il est important de choisir une couverture assurant une bonne isolation thermique ;
  • sa robustesse : elle doit être résistante en cas d’intempéries qui pourraient causer par exemple la chute de branches ;
  • son esthétique : comme il s’agit d’une partie qui est visible de tous, il convient de ne pas la négliger et veiller à son esthétique ;
  • sa longévité : même si elle doit être entretenue et qu’elle pourra connaître quelques rénovations, il est important qu’elle dure dans le temps.

En plus de toutes ces qualités, la toiture doit répondre aux exigences urbanistiques et réglementaires en vigueur. En effet, s'il est possible de choisir parmi certains coloris ou matériaux, tout n’est pas autorisé. Il faut veiller à se conformer aux réglementations applicables en la matière, afin d'atteindre une harmonie visuelle dans toute la commune.

Après avoir détaillé les éléments importants d’une couverture de toit, intéressons-nous maintenant aux options actuellement disponibles sur le marché. Il en existe de nombreuses comme par exemple les tuiles, les ardoises et le chaume.


Les tuiles

En matière de couverture de toiture, les tuiles font figure d’incontournable. En effet, il s’agit du matériau le plus souvent utilisé. On distingue deux types de tuiles ayant une composition et des caractéristiques différentes : la tuile en terre cuite et celle en béton.

Deux catégories bien distinctes

Il existe deux sortes de tuiles vendues actuellement sur le marché. La tuile en terre cuite est composée d’argile et d’eau. Sa couleur rouge si caractéristique provient généralement de l’utilisation de terra cotta. À l’inverse d’autres matériaux, elle ne perd pas sa couleur avec le temps.

Si vous trouvez la tuile en terre cuite trop classique, sachez que vous pouvez opter pour des tuiles en béton. Elle est composée de mortier, c’est-à-dire d’un mélange de ciment, sable et eau. En outre, sachez qu’il est possible de la colorer, à l’aide de pigments. Mais quels sont les avantages et les inconvénients des tuiles par rapport aux autres matériaux ?

Les avantages et les inconvénients

Le premier avantage notable des tuiles est leur résistance. En effet, elles peuvent supporter les plus fortes intempéries. En outre, elles ont une importante longévité : entre 30 ans pour les tuiles en béton et 50 ans pour celles en terre cuite.

Par ailleurs, leur remplacement est facile et il est possible de changer une seule tuile, ce qui est un avantage important. Enfin, comme elles sont constituées de matériaux naturels, elles sont recyclables. Néanmoins, ce matériau présente aussi quelques inconvénients.

Le principal désagrément des tuiles est leur entretien, en particulier celui des terres cuites. Il est généralement conseillé de les inspecter une fois par an, pour remplacer si besoin celles qui sont cassées ou endommagées. Il est possible de les nettoyer à l’aide d’un balai brosse. Veillez aussi à éliminer la mousse, pour permettre la bonne évacuation des eaux de pluie sur le toit.


Toiture en ardoise

Opter pour une couverture de toiture en ardoise, c’est choisir l’élégance et le raffinement. En effet, cette roche n’a pas son pareil pour apporter une touche de charme et donner un cachet unique à la façade extérieure de votre maison. Quels sont ses atouts et désavantages ? Découvrons-les ci-après.

Les avantages et les inconvénients

Vous ne souhaitez pas vous tourner vers la tuile classique ? Dans ce cas, la toiture en ardoise constitue une option intéressante ! Elle se distingue par son style à la fois épuré et distingué. Par ailleurs, ce matériau est d’une grande longévité : entre 70 et 100 ans dans le cas d'une ardoise naturelle. Autre avantage non négligeable : c’est un matériau solide et étanche qui est résistant et ne craint pas la pluie. En outre, il s’agit d’un bon isolant thermique.

Néanmoins, il présente des inconvénients. Il s’agit tout d’abord d’un matériau onéreux par rapport à d’autres. Il vous faudra prendre ce point en considération au moment de choisir une couverture de toiture. De plus, comme il est lourd, il convient de le poser sur une charpente solide.


Le toit de chaume

Moins courant, ce matériau continue néanmoins d’être utilisé sur le toit de nos maisons. Ce type de couverture de toit est souvent employé à la campagne. Le toit en chaume est composé de végétaux, particulièrement des tiges de roseaux, de paille de blé ou de seigle. Les particuliers qui font ce choix pour leur couverture apprécieront son charme authentique.

Les avantages et les inconvénients

Les avantages de ce type de couverture de toiture sont nombreux. Tout d’abord, il faut rappeler qu’il a des propriétés isolantes importantes, aussi bien au niveau phonique que thermique. En outre, le chaume a une grande longévité pouvant aller jusqu'à 50 ans.

D'un point de vue esthétique, le toit de chaume apporte charme, chaleur et caractère à votre maison. De plus, comme il est constitué de végétaux, il a une empreinte environnementale faible et est par ailleurs recyclable.

Cette toiture fait aussi preuve de résistance au froid. En effet, elle ne craint ni le gel, ni la neige. En outre, contrairement aux idées reçues, elle est résistante au feu. Enfin, elle est personnalisable : il est possible de réaliser des toits plus ou moins arrondis, ce qui permet de l'adapter à ses besoins et envies.

Néanmoins, ce choix de toiture présente un inconvénient qu’il ne faut pas négliger. En effet, elle nécessite des soins particuliers car l’épaisseur du chaume s'amoindrit avec les années. Il est donc recommandé de prévoir un entretien tous les trois ans qui permettra aussi d’enlever les algues et les mousses qui empêchent le chaume de sécher.
 

Autres matériaux disponibles

Il existe aujourd’hui une multitude de choix en matière de couverture de toit. Selon vos attentes, vos besoins et votre budget, votre décision sera différente. Prenez en considération les caractéristiques propres à chacune des solutions avant de vous décider. Par ailleurs, sachez qu’il existe d’autres types de toitures, notamment les tuiles photovoltaïques ou la toiture végétale. À vous de choisir !