La toiture véranda : présentation et matériaux

La véranda : une véritable extension d'habitat

Toiture véranda panneaux en verre

Vous êtes désormais certain de vouloir agrandir votre maison en faisant construire une véranda. Mais quel type de toiture choisir pour cette nouvelle pièce ?

Si les matériaux sont nombreux, il est également possible d’opter pour différents types de construction, en fonction de vos goûts, de l’utilisation que vous ferez de cette verrière, mais aussi de votre budget. Nous vous présentons ces éléments dans notre article ci-dessous.



 

Toiture plate ou en pente ?

La toiture traditionnelle inclinée  est le type de toit le plus couramment choisi. Selon vos envies et la disposition de votre véranda, celle-ci pourra être construite avec un pan unique, deux pans, ou plus, suivant votre demande. Elle peut également être en forme de “proue de bateau”, pour un visuel unique, ou encore à trois pans.

Étant relativement facile à réaliser, la toiture en pente permet d’avoir une continuité entre le corps de l’habitation et la véranda, afin que cette dernière soit une véritable extension de votre maison. Sur un toit de ce type, il est possible de poser tous types de matériaux.

La toiture plate, très tendance et design, est quant à elle moins courante, mais prend une ampleur grandissante ces dernières années. Nécessitant une légère pente de 3% pour permettre l’évacuation des eaux de pluie, elle apporte tout de même une hauteur sous plafond constante dans votre nouvelle pièce. Souvent recouverte de panneaux opaques, il vous est toutefois possible de laisser entrer la lumière grâce à la réalisation d’un dôme vitré.

Si vous avez la possibilité d’accéder à votre toit plat grâce à une porte-fenêtre à l’étage, vous pouvez le transformer en terrasse, afin de doubler la surface exploitable de votre nouvelle construction. Vous préférez ajouter de la verdure sur votre toiture de véranda ? Pensez au toit végétal. Composé principalement de plantes grasses qui ne demandent qu’un entretien sommaire, vous pourrez à la fois réduire votre empreinte écologique et profiter d’un espace vert supplémentaire.

En ce qui concerne votre budget, sachez qu’une toiture plate sera plus coûteuse qu’un toit incliné. Ce type de construction demande en effet d’effectuer de nombreux calculs et études préalables, afin de garantir un bon écoulement des eaux de pluie, mais aussi d’éviter toutes infiltrations ou malfaçons dans la construction de votre bâtiment.
 

Les différents matériaux disponibles

Le verre

Design et élégant, le verre apporte une touche industrielle et esthétique à votre espace. Déjà ouverte vers l’extérieur, votre véranda peut également avoir un toit vitré, afin d’apporter une grande luminosité à votre intérieur. Ce matériau est très durable et s’entretient facilement, mais demande toutefois une maintenance constante afin de garder son éclat des premiers jours.

Même si les avantages sont nombreux, le verre présente toutefois des inconvénients dont il faut tenir compte avant toute nouvelle construction. Nécessitant une installation par un professionnel, une pièce avec un toit vitré doit également avoir un bon système d’isolation pour éviter les chaleurs excessives en cas de températures élevées. La luminosité peut également être trop forte, si vos yeux sont sensibles ou si vous souhaitez utiliser votre verrière comme un salon. Pensez dès lors à installer des stores, pouvant être motorisés pour une facilité d’utilisation plus grande.

Le verre est également un matériau onéreux, ce à quoi vous devrez ajouter le coût de la pose. Très lourd, un toit vitré demande d’avoir une structure porteuse solide ainsi que des châssis de bonne qualité. Enfin, en raison de sa fragilité, le verre peut se briser facilement. Optez dès lors pour un verre épais, ou même feuilleté pour plus de sécurité en cas d’intempéries.

Les panneaux opaques

Aussi appelés « panneaux sandwichs », les plaques opaques sont très légères et, comme leur nom l’indique, empêchent la lumière d’entrer. Généralement utilisés dans les annexes ou pièces secondaires en raison de leur mauvaise isolation phonique, ces panneaux possèdent toutefois des capacités d’isolation thermique élevées car ils sont composés de deux plaques d’aluminium avec un cœur de mousse dure polyuréthane,

Ils sont très légers, et pour cette raison, il n’est pas nécessaire de les faire reposer sur une ossature très solide ou porteuse. De couleur blanche, choisissez-les si l’esthétique n’est pas votre première préoccupation, ou si vous souhaitez apporter un côté brut à votre véranda.

Les panneaux en polycarbonate (plastique)

Les panneaux en plastique présentent un très bon rapport qualité / prix, et sont à privilégier si votre budget est compté. Légers et souples, ils se posent aisément et sont de très bons isolants thermiques. Leur épaisseur peut varier de 16 à 52mm, et leur capacité d’isolation varie en fonction de la dimension choisie : plus votre panneau est épais, plus vous serez protégé du froid et de la chaleur.

S’ils semblent très avantageux au niveau économique et financier, les panneaux en polycarbonate sont toutefois peu esthétiques. Ils vieillissent mal, comme toute installation en plastique, et sont de très mauvais isolants phoniques. En cas d’intempéries, il vous sera difficile d’entendre la télévision ou de discuter avec vos amis en raison du bruit extérieur.