Comment conserver un toit plat en bon état ?

Qu’est-ce qu’une toiture plate ?

toit plat
Le toit plat est un type de couverture, à l’instar de la toiture arrondie et du toit en pente. Contrairement à ces dernières, il est composé d’un seul pan et peut servir de terrasse, c’est pourquoi il est aussi appelé toit-terrasse. Très répandu dans les pays du sud, il est grandement apprécié pour son aspect moderne mais également pratique.

Si vous êtes en pleins travaux de rénovation et que vous envisagez d’aménager une telle plateforme, ou que vous faites construire une nouvelle habitation, vous considérez peut-être cette possibilité. Dans cet article, nous allons vous présenter en détail ce type de toiture et étudier l’entretien que requiert une telle construction. Ainsi vous pourrez prendre une décision en toute connaissance de cause.

Présentation des différents types de toits plats

Qu’ils soient accessibles ou inaccessibles, les toits plats sont composés de certains éléments invariables :

  • Un revêtement d’étanchéité, afin d’éviter que l’eau ne s’infiltre dans la structure ou dans l’habitation. Celui-ci peut être soit en caoutchouc EPDM, en bitume, en PVC ou végétalisé ;
  • Un écran pare-vapeur, qui préserve l’isolant de l’humidité ;
  • Un isolant thermique afin de maintenir une température stable ;
  • Des ouvertures, que ce soit pour servir de passage ou simplement pour aérer et laisser entrer la lumière.
Concernant ces ouvertures, il en existe de plusieurs sortes :

  • Les pavés de verre, qui ont la forme de cubes servant exclusivement à laisser entrer la lumière ;
  • Les lanterneaux, qui sont des fenêtres bombées et ouvrables, pratiques pour aérer ;
  • Les fenêtres de toit traditionnelles.
Malgré leur appellation, les toits plats sont toujours légèrement inclinés. En effet, une pente de 1 à 5% est prévue afin d’évacuer l’eau de pluie et d’éviter qu’elle ne stagne à la surface. Cette pente ne se ressent que très légèrement, afin que l’espace puisse être aménagé si vous le souhaitez. Ainsi, les toitures accessibles sont couvertes de béton, de bois, de pierre ou d’un autre revêtement solide et peuvent servir de terrasse ou de jardin. Elles sont soumises à la réglementation NBN B 03-004 qui impose des garde-corps lorsque la hauteur d’une chute éventuelle est supérieure à 1m. Les plateformes inaccessibles quant à elles sont utilisées exclusivement pour accueillir différentes installations, comme des ventilations, des conduits d’évacuation, etc.

Repérer les signes d’une toiture plate en mauvais état

Une toiture en mauvais état influence les performances d’isolation d’une habitation. Cela peut donc entraîner de grandes pertes de chaleur, ce qui aura une répercussion sur votre facture de chauffage.

Ainsi, pour surveiller l’état de sa toiture plate, il convient d’être attentif à certains signaux. En effet, l’apparition de taches ou de champignons au niveau du plafond, un plancher humide, le gondolement de la peinture ou du papier peint et des gouttes d’eau dans l’habitation peuvent être des indices de fuites émanant du toit. Il est alors primordial de réagir au plus vite afin d’éviter que d’importantes fissures ne se forment.

De la même manière, il est important de monter régulièrement – une à deux fois par an – sur sa plateforme afin d’en vérifier certains facteurs, tels que l’obstruction des voies d’évacuation, l’accumulation de saletés ou de flaques d’eau, l’apparition de mauvaises herbes, etc. Si votre revêtement est fait de bitume, soyez attentif aux irrégularités qui peuvent s’y présenter. S’il est en PVC ou en caoutchouc, ajoutez-y du gravier afin d’en préserver les plis. De cette façon, vous vous assurerez que l’étanchéité à l’eau n’est pas amoindrie par l’un de ces éléments.

Quel entretien ?

Comme nous l’avons expliqué ci-dessus, il convient d’observer régulièrement l’état de votre plateforme avant et après l’hiver. Vous pouvez le faire vous-même, mais il est préférable de faire appel à un professionnel afin que celui-ci procède à une étude rigoureuse de l’état de votre couverture. Il est primordial de prendre les dispositions nécessaires dès l’apparition des premiers signes de dégradation, comme des fissures ou des zones dans lesquelles l’isolant est endommagé. Cela vous évitera de devoir procéder à de grands travaux de rénovation qui seraient en outre extrêmement coûteux.

Notez que les débris ont tendance à s’accumuler plus facilement sur une plateforme que sur les toits inclinés, c’est pourquoi il est bon de l’en débarrasser de temps à autre notamment en procédant à un démoussage. Il est également conseillé d’élaguer les arbres avoisinants afin d’éviter que les branches ou les feuilles n’abîment votre toit plat ou s’accumulent à sa surface. Si vous remarquez les symptômes d’une fuite, réagissez aussi vite que possible en faisant appel à un expert : ce type de problème s’étend très rapidement et un couvreur pourra évaluer l’étendue des dégâts et agir en conséquence. Renseignez-vous également sur le poids que votre plateforme peut supporter : généralement celles-ci sont fabriquées de façon à être suffisamment solides, mais une grande quantité de neige ou des installations trop importantes pourraient les déformer à long terme.

En conclusion

Une plateforme n’est pas nécessairement plus coûteuse ou plus fragile qu’une toiture en pente traditionnelle. Elle présente même divers avantages que cette dernière n’a pas :

  • Un gain de place énorme ;
  • Un espace extérieur aménageable si vous n’avez pas de place pour un jardin ou une terrasse sur votre terrain ;
  • Elle dote votre habitation d’un cachet moderne ;
  • Vous pouvez aisément y stocker vos systèmes de ventilation et autres installations.
Il est cependant primordial de l’entretenir correctement, tout d’abord en procédant vous-même à une inspection visuelle de l’état de votre couverture, ensuite en faisant appel à un expert dès l’apparition de premiers signes de dégradation. En effet, une toiture mal isolée peut entraîner de graves problèmes d’humidité ou d’isolation thermique et affecter votre confort de vie quotidien. C’est pourquoi il est primordial de ne pas négliger l’entretien de celle-ci. Le matériau de couverture que vous choisirez influencera également la fréquence et le type d’entretien nécessaire. Notez enfin qu’un entretien régulier vous permet d’éviter d’importants et coûteux travaux de rénovation.