Quelle charpente pour ma toiture ?

Un élément central pour votre toit

Charpentes toit incliné

Lors de la construction d’un bâtiment, le choix de la charpente est primordial. Celle-ci constitue en effet le squelette porteur de la toiture, assurant sa solidité et votre confort. Elle doit donc être parfaitement adaptée à votre projet de construction et réalisée par un professionnel.

Afin de bien choisir le type de charpente qui correspond à votre toiture, voici quelques éléments à prendre en considération avant de vous lancer.

 


Qu’est-ce qu’une charpente de toiture ?

La charpente est définie comme un assemblage de matériaux (en bois, métal ou béton) constituant l’ossature de la toiture. Elle représente l’organe central de la toiture, assurant sa stabilité et son soutien. C’est sur la charpente que reposent tous les autres éléments constituant votre toit : l’isolant, les matériaux de couverture, les ouvertures… C’est elle qui définit également la forme de la toiture ainsi que les charges qu’elle est capable de supporter, celles-ci dépendant de sa solidité.

Avoir une charpente en bon état est donc indispensable. Sa conception et sa réalisation doivent être parfaites, et donc idéalement confiées à un professionnel.
 

Les différents types de charpentes

La charpente traditionnelle

Réalisée en bois massif et apparente, la charpente traditionnelle est composée de poutres parallèles au faîtage (sommet de la toiture faisant la liaison entre les différents versants du toit) sur lesquelles reposent les chevrons et la couverture du toit.

Elle est la plus couramment utilisée pour les habitations car elle s’adapte à toutes les formes de toit. Nécessitant une réalisation assez longue, elle est un peu plus chère que les autres types de charpentes. Elle présente cependant l’avantage de pouvoir accueillir des combles habitables, et ainsi d’optimiser tout l’espace qu’offre une construction.

La charpente fermette ou industrielle

La charpente à fermette, aussi appelée « industrielle », est composée de planches étroites en bois très rapprochées les unes des autres et solidifiées par des plaques métalliques (des connecteurs). Légère et résistante, cette charpente est facile à mettre en œuvre et moins coûteuse que la charpente traditionnelle, ce qui en fait un choix privilégié pour les nouvelles constructions.

Cependant, elle ne permet pas d’aménager les combles, l’espace étant occupé par les planches de bois. La charpente à fermette n’est pas non plus conçue pour que le plancher supporte des charges importantes. Le grenier, dans ce cas-ci, ne pourra donc pas non plus servir de lieu de stockage
 

Quel matériau pour ma charpente ?

Trois matériaux peuvent être utilisés pour réaliser une charpente :

Le bois

Le bois reste le matériau le plus couramment utilisé pour la réalisation de charpentes destinées aux habitations. Parmi les essences les plus fréquentes, nous retrouvons le chêne, l’épicéa, le mélèze ou encore le pin ou le châtaignier. Ces constructions dites « à ossatures bois » ont l’avantage d’être à la fois économiques et isolantes. Elles sont également appréciées pour leur esthétisme. Elles nécessitent cependant un entretien plus important que les charpentes réalisées en béton ou en métal et doivent être traitées pour résister aux champignons et aux insectes.

L'acier

L’acier peut également être utilisé pour les charpentes d’habitations, mais est généralement réservé aux bâtiments industriels en raison de sa rapidité de montage ainsi que de sa robustesse. Plus économiques que les charpentes en bois, les versions métalliques ne sont cependant pas résistantes au feu et nécessitent donc un traitement spécifique.

Le béton

Le béton est habituellement utilisé pour les toitures plates. Solides, les charpentes en béton sont aussi ininflammables et isolantes.

Prix d'une charpente de toiture

Le coût d’une charpente de toiture varie en fonction du type choisi ainsi que de son matériau. La charpente traditionnelle est la plus onéreuse (de 80 à 110€/m²) mais permet d’en aménager les combles. La charpente fermette est moins chère (entre 50 et 70€/m²) et tout aussi résistante, mais ne permet pas d’exploiter le grenier. Ces tranches de prix peuvent varier selon l’essence de bois utilisée ainsi que la hauteur sous grenier.

La construction de la charpente représente également un budget à prendre en considération. Son prix diffère selon l’entreprise de charpenterie choisie et peut grimper jusqu’à 90€/m². N’hésitez pas à demander un devis gratuit à des professionnels actifs à Bruxelles, dans le Brabant wallon ou encore dans les provinces de Namur ou de Liège.