Tout savoir sur la toiture en pente

Classique et indémodable

Villa au toit incliné

Plus classique que la toiture plate ou arrondie, la toiture inclinée peut se présenter sous la forme d’un seul versant (monopente), de deux ou de quatre pans. Longtemps considérée comme l’unique modèle architectural adapté pour les habitations, la toiture en pente est aujourd’hui concurrencée par d’autres formes plus modernes. Elle conserve cependant des avantages indéniables. Vous rénovez ou faites construire une nouvelle toiture ? Découvrez toutes les caractéristiques des toitures en pente pour faire le bon choix.


 

Définition et composition

Une toiture est dite « en pente » lorsque son inclinaison est supérieure à 5 degrés. Cette inclinaison est déterminée par la charpente, véritable ossature qui assure la stabilité de la construction. La toiture inclinée est ensuite constituée d’une couche d’isolation, d’un écran de sous-toiture puis de la couverture et des systèmes d’évacuation d’eau (principalement les gouttières).

 

Des avantages et des inconvénients

Si la toiture en pente séduit par son aspect traditionnel, elle est également appréciée car elle offre la possibilité d’augmenter la surface habitable d’une maison en aménageant les combles.

S’adaptant à une large variété de matériaux de couverture (tuiles, zinc, ardoise, béton, etc.) qui permettent chacun d’apporter le style désiré au bâtiment, la toiture inclinée présente néanmoins l’inconvénient, de part sa structure en pente, d’être plus exposée au vent et autres intempéries qu’un toit plat. Étant donné sa surface généralement plus importante, les risques de dommages en cas de tempête sont donc plus élevés, tout comme le coût de son entretien ou des réparations.

Toutefois, l’inclinaison de la toiture permet aussi une évacuation plus aisée des eaux et empêche l’accumulation de débris ou de neige, favorisant ainsi une bonne étanchéité et évitant toute surcharge risquant d’abîmer le toit.

Notez également que la toiture inclinée est idéale si vous voulez réaliser des économies. Elle permet en effet de récupérer aisément l’eau de pluie et constitue un support parfait pour la pose de panneaux solaires.

 

Quel entretien pour un toit incliné ?

Quelque soit sa forme, une toiture nécessite une inspection régulière afin de s’assurer de sa solidité et de sa bonne étanchéité. Un nettoyage périodique ainsi que d’éventuelles réparations prolongent la durée de vie du toit et ne sont donc pas à négliger.

Pensez également aux gouttières et autres éléments de zinguerie, dont le bon état doit lui aussi être contrôlé.

 

Quelle couverture pour une toiture en pente ?

Le revêtement d’une toiture participe à son esthétique, mais joue aussi un rôle fondamental dans sa solidité et sa durée de vie.

La toiture inclinée offre l’avantage indéniable de permettre la pose d’un large choix de matériaux dans de multiples formats et coloris.Ardoises naturelles ou artificielles, tuiles en béton ou en terre cuite ou encore toit en chaume ou en métal, tout est permis avec la toiture en pente. Notez cependant que certains matériaux nécessitent un degré d’inclinaison minimum ou maximum pour pouvoir être posés. C’est notamment le cas pour la toiture en chaume (< 40 degrés) ou en béton (> 40 degrés).